Articles avec le tag ‘colour_index_international’

Colour Index International

Remarque : les éléments essentiels de l’article sont en gras.

*

Le Colour Index International est une base de données publiée sur le web.

Il sert de base de données de référence de couleurs manufacturées et des produits associés (dispersants, solvants, charges…) et est utilisée par les fabricants de teintures et peintures, designers, artistes, architectes, imprimeurs…
Les produits sont listés avec pour préfixe CI ou C.I.
Un enregistrement détaillé des produits présents sur le marché est présenté sous chaque référence. Pour chaque nom de produit, Colour Index International liste les fabricants, la forme physique, les utilisations principales.

colour index

Nomenclature pigmentaire :
le Colour Index International

Le « Colour Index » utilise un double système de classification :

Le nom générique de l’index de couleur (CIGN d’après l’abréviation en anglais). C’est le plus employé par les utilisateurs de colorants.
Il décrit un produit commercial par sa classe d’utilisation, son champ chromatique et un numéro de série dans l’ordre d’inscription au registre. Ex : CI Solvant noir 27.
Il est possible qu’un produit commercial soit classé sous le même nom qu’un autre de composition chimique différente dû au processus de synthèse, mais cela exclut les mélanges physiques de substances différentes.
Dans quelques cas, le même colorant peut aussi être présent dans plus d’une catégorie, par exemple pour une teinture qui peut être employée comme solvant d’une autre teinture. Il n’y a donc aucune garantie qu’un colorant soit issu d’une synthèse chimique particulière. De nombreux produits commerciaux contiennent des additifs autres que les composants donnant sa caractéristique principale au produit.
Certains numéros de série sont suivis d’un autre numéro séparé par un deux-points représentant une classe légèrement différente de molécule ou sa forme cristalline.
Certains fabricants réclament un numéro pour un nouveau produit similaire. L’index classe ce produit avec un deux-points pour garder groupés les produits proches.
Le numéro de constitution de l’index de couleur (CICN) qui décrit la constitution chimique.
Il décrit un produit par sa formule moléculaire. Lorsqu’une nouvelle molécule apparait sur le marché, elle est classée avec un numéro à cinq ou six chiffres. Dans chaque catégorie moléculaire, chaque produit est classé selon sa structure chimique.
Lorsque cela est possible, les entrées sont classées selon leur fonction hydrogène.
Lorsqu’un produit diffère seulement par sa fonction métal ou acide, une subdivision est effectuée en ajoutant un autre chiffre séparé du premier numéro par un deux-points. Ex : CI 42535 (CI Base Violette 1) violet de méthyl.
L’allocation d’un nouveau nom générique est donné sous réserve de répondre à des contraintes d’inscription et de certifier la validité des informations données.
Toutefois, les règles d’attribution d’un sous-groupe ne sont pas fixées.
La première molécule enregistrée se voit attribuer le numéro de base finissant par « 1 » et les enregistrements suivants se font dans l’ordre d’arrivée.
Une cristallisation différente porte un numéro différent.
Textile :
Dans le cadre du textile, il renseigne sur la chimie du colorant, la méthode d’application, les propriétés sur la fibre. Le numéro permet de retrouver les produits au travers des noms commerciaux
Beaux-arts :
Utilisé dans les beaux-arts, il référence tous les pigments.
Le Colour Index propose, pour l’artiste et le fabricant, une double référence :
• Le nom générique du pigment ou colorant : par ex PB29 (Pigment Blue 29) pour le bleu outremer de synthèse.
• Le numéro précis du pigment utilisé dans la couleur : par ex C.I. 11680 pour un pigment jaune vif découvert en 1909.
Les 9 familles de couleurs se retrouvent classées ainsi :
• R = Red – Rouges, roses, certains pourpres, certains marrons
• O = Orange – oranges, certains bruns orangés
• Y = Yellow – jaunes, jaunes orangés
• G = Green – verts, jaunes verdâtres, certains turquoises
• B = Blue – bleus, turquoises
• V = Violet – violets, bleus violacés, certains roses
• Br = Brown – brun, certains jaunes
• Bk = Black – noir et gris
• W = White (blanc)
Chaque lettre est précédée d’un P pour Pigment (synthèse) et N pour Naturel (naturel).
Tous les fabricants mentionnent sur l’étiquette du produit la composition de la couleur avec la liste du ou des pigments.

*

Cet outil de référence sert donc, pour l’artiste :
• A connaître la composition de la couleur.
• A comparer deux couleurs de même appellation générique mais de composition différente selon la marque.
• A reconnaître une nuance véritable d’une imitation.
• A distinguer une couleur mono-pigmentaire d’une couleur multi-pigmentaire, moins pure et plus difficile à mélanger.

Source : article Wikipédia résumé