Archive pour la catégorie ‘dessin’

Dispositif d’aide au dessin ?

Utilisation d’une image pour un usage de création personnelle :

Les questions de droit à l’image ne sont pas traitées dans cet article

 

AIDE AU DESSIN : avantages, inconvénients, particularités.

Décalquer, projeter par dispositif lumineux optique et miroir, chambre claire ou noire d’autrefois, quadrillages, photocopie…

– Précision dans la reprise et la pose des proportions d’une image complexe : architecture difficile par ex.

– Précision dans la reproduction d’un dessin mal commode à dessiner : dessin sur une voute d’église par ex.

– Gain (ou perte) de temps dans la reproduction utilisable d’une image. Ce n’est qu’un moyen qui peut poser les proportions sans présager des modifications ultérieures, mais a tendance à enfermer dans une reproduction proche de l’identique.

– Répondre flegmatiquement… à un peu de flemme (facilité), ou méconnaissance du dessin parfois !

*

DESSIN A LA MAIN : avantages, inconvénients, particularités.

Crayon, tablette graphique numérique, souris d’ordinateur…

– Mise au format facile.

– Entraînement à la maîtrise du croquis dessin et des technique de peinture façon dessin, au pinceau.

Prendre son pied en dessinant à la main ?

– Création d’une image personnelle libre de droits et d’interprétation.

– Expression artistique  dans l’interprétation de l’image qui peut être partiellement reprise et modifiée pour apporter : l’essentiel sélectionné ; les corrections des déformations photo ; l’idée à transmettre ; l’esthétique, l’équilibre et l’harmonie du trait ; la touche personnelle ; la poésie…

*

… toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant (Picasso)

*

Voir l’article de 2012 du début de la photo dans ce blog : Chambre noire et claire

« Depuis le début de la Renaissance, un grand nombre de peintres (Ingres, Van Eyck, Le Caravage, Vermeer…) ne faisaient pas toujours leur dessin à main libre (traits de construction) mais en utilisant des dispositifs optiques comme les chambres claires, chambres noires ou des projections d’images par miroirs concaves pour mettre en place leurs tableaux ».

« Bien que proposées dans certains traités de peinture, les techniques photo et projection sont toujours clairement tabou. Elles sont assimilées (à tort ou raison) à une facilité, une méconnaissance et une absence de pratique des techniques de dessin ».

*

Vos remarques perso pour compléter l’article ? Un clic sur « commentaire » ci-dessous

Cours Aurillac DESSIN peinture : aquarelle, pastel, acrylique, huile, encre…

Peinture et dessin confirmé ou débutant pour adultes, adolescents, enfants :

Doué pour le dessin, bon coup d’crayon, talent inné. Ce sont simplement des remarques de personnes admiratives qui n’ont pas encore de technique et de pratique. On pense alors peut-être trop aux génies de la peinture (dans leur domaine)… ou à la spontanéité des enfants.

Progression classique logique mais non obligatoire : dessin et techniques sèches puis peinture. Copie, modifications du ou des modèles, faire à la manière de, trouver son ou ses styles personnels. Composition, proportions, perspective, harmonie des couleurs…

Techniques maîtrisées ou (et) l’envie d’expression graphique. Chacun son rythme, goûts, tempérament. « Recettes consensuelles »… ou pas.

Des qualités de sensibilité personnelle dans le domaine de l’émotif, des formes, des couleurs ou de l’image en général peuvent être aussi intéressantes qu’une facilité à l’hyper précision (parfois utile) de l’architecte… ou du bijoutier.

Apprentissage adapté.

Palette peinture

Peinture et dessin pour jeunes enfants à partir de 7 ans, (ou 5 ans après un court essai gratuit) :

Voir Blog, très anciennes entrées en bas de pages sur l’apprentissage.

Apprentissage, accompagnement ? Valorisation par une libre créativité personnelle prioritaire, notamment chez le jeune enfant et par un apprentissage qui donne des outils.

L’aboutissement de réalisations graphiques ou de créations expressives qui lui sont personnelles permettront aussi d’intéresser l’environnement familial ou extra familial, ce qui pourra également encourager l’enfant.

La difficulté est de concilier les espoirs et ambitions des parents du jeune enfant. les adultes attendent parfois une progression technique rapide de grand quand l’enfant demande que l’on accompagne son imaginaire.

La valorisation de l’enfant doit être encouragée, particulièrement s’il y a  effort ou imaginaire dans la création. Le simple plaisir de l’expérience nouvelle de technique, graphisme ou couleurs peut également être encouragé, à condition de ne pas rester trop longtemps dans ce seul registre. Parfois, une nuance peut être apportée et quelques remarques permettront de sortir de l’accompagnement et de rentrer dans l’apprentissage.

Même s’il y a des âges moyens dans les étapes d’apprentissage, chaque enfant a son rythme de progression. S’il demande et accepte à 7 ans un apprentissage adapté aux adultes sans contrainte pesante d’un parent, pas de problème ! Toutefois, rien ne prouve que son imaginaire ne sera pas bridé trop tôt et qu’il progressera plus loin et pendant plus longtemps qu’un enfant qui se plait sans crainte dans le dessin libre.

Il est souvent difficile de retrouver plus tard la spontanéité et l’expressivité de son enfance.

Cours Aurillac : dessin, photo, écriture, peinture

PHOTO, PEINTURE, ECRITURE, SCULPTURE. Rien à voir ? la preuve en image !

Les notes de musique sont-elles les piquants de la rose ?

Cette musique est-elle « à l’eau de rose » ?

piano à queue

Ceci n’est pas un piano.
Poids informatique de l’image : plus léger qu’un piano à queue de poche.

 La suite du blog (l’essentiel) est dans les Entrées anciennes au bas de la page générale Blog.