PAPIER et support AQUARELLE

Le sujet est un peu élargi : pour encre, gouache, toile, mais surtout papiers aquarelle pour créations dans l’humide.

Les papiers spécifiques pour encre sont souvent lisses, au moins sur 1 côté.

*

1  PAPIER : artisanal et fait main (rarement), ou industriel le plus souvent.

Remarque : d’une façon générale, aucun papier n’aime l’eau. Mais ceux de qualité et spéciaux, même très fins, peuvent être étonnants. Bien sûr, procéder par simples lignes (encre) ne mouille pas autant qu’un lavis ou une aquarelle.

*

– En feuilles, rouleaux ou blocs de feuilles collées.

– Grain fin,  satiné ou torchon.

– Grammages : habituellement 300g/m²

Mais aussi parfois, de 35 g (papier encre spécial japonais) à 640 g (pour aquarelle grand format, le plus souvent)

Matières :

Papier en cellulose, non spécifique peinture et en grammage limité (200g par ex) : à utiliser avec kraft gommé après trempage complet du papier. Intéressant pour apprendre à moindre frais.

Papiers spécifiques pour créations dans l’humide : coton (les plus utilisés en haut de gamme), cellulose, mixte, recyclé, mousse, mais aussi les papiers divers pour l’encre (lavis, sumi-e ou suiboku-ga, calligraphie), asiatiques par ex (fibres de bambou, riz ou gasenshi, mûrier à papier, herbe « moustache de dragon » etc…).

2  CHÂSSIS SPECIAL POUR AQUARELLE : toile coton avec apprêt spécial.

Plus classiquement, on peut aussi maroufler, donc coller un papier peint par soi-même (encre ou aquarelle) sur un support plus rigide (toile, bois…).

papiers aquarelle

Papiers aquarelle, encre, gouache : 56 x 76 cm (Fabriano)  à  24 x 33 cm (Fuyang) sur la photo (ph NL)

Laisser un commentaire