Météo, AURILLAC

Aurillac : froide ?

Dans les rues d'Aurillac

Dans les rues d’Aurillac, ph N. Le Clerc

Température et altitude :
Cette ville d’Auvergne est souvent tenue pour la plus froide de France. Aurillac est, au lever du jour, la plus froide des 30 villes françaises affichées généralement sur la carte des bulletins météo télévisés. Mais elle est la plus élevée de ces villes, entre 620 et 700 m d’altitude. Or, la température décroît avec l’altitude d’environ 0,6°C pour 100 m de dénivelé. On relève ainsi dans les villes situées à une altitude similaire des températures moyennes du même ordre : Gap, Le Puy, Chamonix, Rodez…
La température varie également selon la latitude, la proximité océanique, le relief, l’exposition au vent et la nébulosité. Dans les sites de montagne peu nuageux et aux brouillards rares, la température « plonge » en fin de nuit. En revanche, l’ensoleillement et les températures le jour sont confortables (comme à Mende, Aurillac et Gap).
Contrastes de température marqués en altitude :
En montagne, après une nuit étoilée et sans vent, on observe un phénomène dit « d’inversion de température ». Entre 7 et 8 h, on peut relever sur la même commune un écart de température allant jusqu’à 10°C entre le fond d’une vallée et ses coteaux, pour un écart d’altitude de l’ordre de 150 m. En altitude, il fait ainsi plus tiède le matin.
Inversion contrariée à Aurillac :
Aurillac est bâtie en grande partie dans une cuvette en altitude, aux pieds des Monts du Cantal. Dans cette situation, l’air froid nocturne est piégé. Aurillac ne bénéficie donc pas du phénomène d’inversion de température. En hiver, les montagnes alentour sont enneigées et ont pour effet de refroidir l’air.
Les stations d’observation de Météo France répondent à des normes d’installation précises. Elles doivent notamment être implantées exposées au vent, suffisamment loin des îlots de chaleur créés par les villes et d’éventuels obstacles. La plupart des mesures sont réalisées sur des aérodromes qui réunissent ces conditions. Les mesures de référence effectuées par la station située à proximité de l’aéroport d’Aurillac (639 m) sont donc représentatives.
Fraîcheur en altitude, mais aussi du soleil :
Si les nuits sont fraîches en montagne, l’ensoleillement est au rendez-vous. Aurillac totalise près de 2 080 heures de soleil par an, soit le meilleur ensoleillement du Massif Central. Cet ensoleillement est comparable à celui de Toulouse ou Bordeaux et meilleur que celui de la moitié nord de l’hexagone.
Enneigement :
Le climat s’est nettement radouci depuis une quarantaine d’années. Ainsi, à 1000 mètres d’altitude, le nombre de jours d’enneigement a diminué de moitié.

Conclusion :

C’est un climat normal de moyenne montagne, frais la nuit et le matin.

Ne pas confondre et associer le froid et la pluie.

On se calme : pas de phoques ni d’ours blancs dans les rues !

Article sur une base Météo-France

Les parapluies Piganiol à Aurillac

Les parapluies Piganiol à Aurillac

Laisser un commentaire