Le printemps par tous temps

Petite info amusante :

Le Palais de Tokyo de Paris (art moderne et contemporain) et l’Association des naturistes de Paris (ANP) se sont associés pour organiser le 5 mai prochain au matin une visite naturiste gratuite de l’expo « Discorde, fille de la nuit » ouverte depuis la mi-février. C’est une première pour une institution culturelle française.

La visite se fera avec un médiateur culturel de l’établissement. Les places disponibles en ligne se sont écoulées en deux jours. Il s’agit juste d’un test. Le palais redevient textile par la suite.

L’expérience des expos naturistes n’est pas nouvelle dans le reste du monde : Museum of Australia, musée Léopold de Vienne. Bon, j’ai rien contre et… il faut faire du buzz. 

Tout nus et cultivés, on fesse c’qu’on peut. Hum, c’est moyen ? Oui, je sais !

L’idée est d’aller contre le sérieux d’une visite de musée comme si l’on était dans une salle d’audience ou… au Vatican.

Bien sûr, le thème de la nudité est d’un immense classicisme artistique.

Vous pouvez aussi vous y promener un autre jour. Est-ce besoin de le dire ?

Laisser un commentaire